Ma trousse de toilette 0 déchet… ou presque

Ma trousse de toilette 0 déchet… ou presque

Depuis que nous vivons au Sri Lanka, notre façon de consommer a radicalement changé !
Il faut dire que dans un pays ou le système de recyclage est quasiment inexistant, nous n’avions pas d’autres choix de nous mettre, enfin d’essayer au maximum de nous mettre au zéro déchet.
Aujourd’hui, je vous parle donc de ma trousse de toilette 0 déchet… ou presque, et peut être que grâce à cet article vous trouverez vous aussi des alternatives.

Comme vous allez le voir dans cet article, nous sommes loin d’être parfaits dans notre démarche, mais on essaye.
Afin de nous améliorer, nous sommes preneurs de tous vos conseils =)

 

Ma trousse de toilette 0 déchet… ou presque

 

Les cotons lavables :
Tout d’abord, les choses les plus faciles à changer, ont été les cotons ! Ils ont officiellement quitté la salle de bain pour être remplacés par des cotons lavables.
Lorsque nous voyageons, j’ai toujours une petite pochette dans laquelle je range les cotons propres, une autre pour les cotons humides.
Bien sûr, je m’assure de bien les faire sécher avant de les ranger.

La brosse à dents :
Il existe plusieurs sortes de brosse à dents 0 déchet, en bambou, en plastique recyclé par exemple ou avec des têtes interchangeables.
Au Sri Lanka, nous n’avons pas autant de choix, donc pour nous c’est brosse à dents traditionnelle en bambou.

Dentifrice :
Tout comme pour les brosses à dents, notre choix est limité pour le dentifrice solide.
J’ai même envie de vous dire qu’à ma connaissance, il n’existe qu’une seule marque et ce n’est pas du solide.
C’est du dentifrice au charbon, c’est déjà pas mal pour l’environnement mais le problème du plastique n’est pas résolu pour autant.

 

Déodorant :
Rayon déodorants, nous avons le choix au Sri Lanka. Solide ou en spray, les marques proposant du déodorant 0 déchet sont nombreuses.
Après en avoir essayé plusieurs de différentes marques, c’est encore et toujours vers Ceylan Vie que me tourne.

Mon préféré est le petit nouveau, le solide.

Il se présente sous forme de « crème » que l’on applique directement sur la peau.
Sa texture est légère et s’applique très facilement.
Et surtout ce déo fait son boulot ! Inutile de vous préciser qu’au Sri Lanka c’est le moins que l’on puisse demander.
N’étant pas encore commercialisé, je ne peux pas vous mettre de photo, mais voici l’autre déodorant de Ceylan Vie, celui en spray.


Le shampoing solide :
Honnêtement, j’avais très peur de me lancer, ayant les cheveux très longs, je ne savais pas trop à quoi m’attendre et finalement je suis vraiment contente.
Avec un shampoing traditionnel, je me lavais les cheveux tous les 2 jours, mais depuis que j’utilise les shampoings solides, je peux passer 4-5 jours sans les laver !
Même après 5 jours mes cheveux restent propres, doux, soyeux et ils sentent toujours aussi bon.
Vous l’aurez compris le shampoing solide est pour moi la solution parfaite.
C’est un véritable gain de temps et d’argent.

Le gel douche :
Il a tout simplement été remplacé par le savon traditionnel.
Les savons que nous utilisons sont tous fabriqués ici au Sri Lanka par la marque Ceylan Vie.

Vous le savez, je suis devenue une fan inconditionnelle de cette marque.
Nous vous en avons déjà beaucoup parlé sur le blog.
Pour celles et ceux qui ont loupé ça, on explique tout dans l’article juste ICI

Les cosmétiques visage :
Là encore, c’est grâce à la marque Ceylan Vie que j’ai sauté le pas !
Des produits naturels, fabriqués au Sri Lanka. J’adore.
Armelle s’est inspiré de la technique mille feuilles pour l’élaboration de ses produits.

Je me nettoie le visage au savon tout simplement.
En ce moment, j’utilise le « Coco scrub bubble ».

Ensuite, j’applique l’eau de rose, le sérum et ma crème hydratante.

Depuis que j’utilise des produits naturels, je trouve ma peau plus éclatante, plus hydratée et moins fatiguée.

De plus, je fais un geste pour l’environnement, je participe à l’économie locale car bien que Ceylan Vie soit une marque française, elle est installée au Sri Lanka et elle emploie de nombreuses personnes ici sur l’île.
Dernier point important, les cosmétiques de Ceylan Vie sont moins onéreux que ceux des grandes marques que j’utilisais avant.

La crème solaire :
Ce n’est pas du 100% zéro déchet, mais elle respecte l’environnement, c’est déjà mieux que rien.
Je m’explique, la composition de cette crème, est sans danger pour le monde marin.
Elle provient donc des Laboratoires de Biarritz.
Malheureusement, nous n’avons pas trouvé ou nous ne connaissons pas une crème solaire 0 déchet et 100% naturelle, si vous avez des infos on est preneurs.

Les efforts qu’il me reste à faire pour ma trousse de toilette 0 déchet

 

L’après-shampoing :
Pour l’instant, je n’ai pas trouvé d’alternative qui me corresponde et c’est un gros problème.
J’essaye de faire des masques home made mais je ne peux pas en faire tous les jours. Du coup, je n’ai pas complètement stoppé l’utilisation de mon après-shampoing.
J’essaye tout de même de réduire au maximum et voici une petite astuce :
Quand je sais que je vais me laver les cheveux, j’applique la veille au soir, de l’huile de coco sur mes cheveux.
Attention, ne pas appliquer sur les racines et ne pas trop en mettre sinon il faudra faire plusieurs shampoings pour laver vos cheveux, ce qui en plus va les assécher.

L’épilation :
Si avant de vivre au Sri Lanka, je me rendais tout simplement chez l’esthéticienne, je vous avoue que les choses ont changé depuis que nous sommes ici.
A Kandy, les esthéticiennes, ce n’est pas ce qui court les rues !
Du coup, il a fallu trouver une solution.
En attendant de me faire apporter un épilateur électrique (il me semble que c’est ma meilleure option ?),  j’utilise la crème dépilatoire. Mais attention, je ne l’achète uniquement dans les magasins ayurvédiques.
Ce qui me garantit que ce ne sont que des produits naturels mais le problème de l’emballage n’est pour autant pas résolu.

Les protections menstruelles
Si j’ai tout à fait conscience que les protections menstruelles font partie des déchets qui ne sont pas recyclables, j’ai cependant beaucoup de mal à sauter le pas.
Suis-je la seule ?
Pourtant au Sri Lanka, on trouve des cups et des serviettes lavables, on trouve ces produits une fois de plus au Good Market à Colombo.
Bonne résolution 2020 :
Je vais m’y mettre, il me reste beaucoup de stock à la maison donc une fois terminée je saute le pas.. Du moins, je vais essayer !
Si vous avez des astuces et des conseils pour m’aider dans cette démarche je suis preneuse.

 

Les cotons tiges :
Là encore, notre choix est très limité. Le Sri Lanka a encore beaucoup de progrès à faire comme vous pouvez le voir.
J’ai tout de même réussi à trouver des cotons tiges en bambou, c’est moins pire que du plastique mais ce n’est pas parfait.
Du coup, je cherche activement des alternatives, je vais profiter de la venue prochaine d’un de nos amis pour qu’il fasse le plein pour moi en Suisse.
J’ai entendu parler des oriculis.
Avez-vous testé ? Qu’en pensez-vous ?

 

En route vers une trousse de toilette 0 déchet !

Vous l’aurez compris, notre objectif 2020 est d’adopter une trousse de toilette 0 déchet.
Nous vivons dans un pays qui est loin d’être aussi développé et d’avoir les mêmes moyens que la France et la Suisse et pourtant on ne s’en sort pas si mal.

Nous sommes d’ailleurs dans une démarche 0 déchet qui est bien plus avancée que lorsque nous étions en France.
Nous souhaitons tout de même atteindre notre objectif cette année, alors nous sommes preneurs de toutes vos astuces et vos conseils afin de nous y aider.

Un grand merci à toutes et à tous et à bientôt pour un nouvel article.

Vous avez aimé cet article ?

N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux =)
Vous pouvez également aimer notre page Facebook et nous suivre sur Instagram et échanger avec d’autres voyageurs sur le groupe facebook de notre blog.

Merci pour votre soutien <3

24 commentaires sur “Ma trousse de toilette 0 déchet… ou presque

  1. Hello, je ne suis pas encore 100% zéro déchet mais j’y travaille. J’utilise également du déodorant solide, de la crème solide, du savon solide… Je n’ai pas encore franchit le cap pour le dentifrice. Prochaine étape?

  2. c’est top ce que tu as fait et effectivement même si c’est pas 100% parfait si tout le monde faisait ça ce serait déjà vachement cool !
    l’oriculi c’est bizarre au début mais on s’y habitude.
    L’après shampoing je l ai en solide aussi et pour les règles j ai pris des culottes menstruelles et je trouve ça très chouette
    après chacun fait ce qu il peut et je soutiens ta démarche à fond !

  3. J’avoue que toute l’année dernière, j’ai pensé passé au shampoing solide mais, je ne sais pas ce que ça va donner alors, je freine… en te lisant, je me dis qu’il serait le temps de commencer …

  4. N’hésite pas à abandonner tampons et servietee te s hygiéniques pour la cup et les serviettes lavables. Sans hésitation! Pour la cup, il faut quelques essais avant de trouver la bonne façon de la mettre, et il faut toujours l’accompagner d’un protège slip lavable. Mais c est tellement plus eco friendly et économique!
    La marque Lamazuna fait de très bons produits.

  5. Bravo pr ton iniative !
    Perso, j’utilise de la poudre de Rhassoul ou de Shikakaï pr laver mes cheveux. Et s’ils sont secs, les imprégnés d’huile de coco ou autres ( l’olive va très bien aussi par exemple) le soir avant le lavage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.