Haputale, à la découverte du Lipton’s Seat

Début juin 2019, nous avons profité de l’absence des touristes pour prendre une semaine de vacances sur l’île.
L’itinéraire de cette folle semaine entre les montagnes et les plages est juste ici .

Après avoir fait du rafting à Kitulgala, et après avoir bu un bon chocolat chaud à Nuwara Eliya avec Amélie, une voyageuse abonnée du blog, nous avons pris la route d’Haputale, à la découverte du Lipton’s Seat.

L’histoire du Lipton’s Seat

« Du thé pour tous » était la volonté de Sir Lipton.
Bien que cela paraisse logique pour nous aujourd’hui, il faut savoir qu’en 1850, le thé était réservé aux personnes riches.
Une denrée rare et coûteuse à importer. Seuls les plus favorisés pouvaient en consommer.

Alors au début du XIXème siècle, lorsqu’une maladie décima quasiment toutes les plantations de café présentes au Sri Lanka, Sir Lipton décida d’acquérir pas moins de 7 plantations et d’y faire pousser du Thé.
La suite vous la connaissez =)

Copyright2019_Un_Passeport_En_Cavale_Sri_Lanka_Haputale_A_La_Decouverte_Du_Liptons_Seat_Tous_Droits_Reserves_06
Le Lipton’s Seat vu du ciel

Haputale, à la découverte du Lipton’s Seat 


Pourquoi partir découvrir ces plantations ?

Les raisons sont nombreuses !

La beauté du site

Pour nous, la principale raison est simple, à Haputale, les plantations du Lipton’s Seat sont les plus belles de l’île !

Elles s’étendent sur plusieurs centaines d’hectares de terres vallonnées offrant ainsi un spectacle unique.
L’or verdoyant des plantations de thé contraste à merveille avec le bleu du ciel.

Le belvédère

De l’usine au belvédère du Lipton’s Seat, les plantations s’étendent sur pas moins de 7 kilomètres.
Une fois arrivé au point culminant, vous pourrez admirer la vue qui vous est offerte depuis le belvédère.
A notre sens, c’est l’un des points de vue les plus impressionnants de notre belle île.
C’est à cet endroit que Sir Lipton venait admirer ses terres, d’ailleurs une statue de lui, assis à l’endroit même où il aimait être, a été érigée pour lui rendre un bel hommage.

Si vous ouvrez bien vos yeux, (et que la brume et les nuages ne sont pas présents) vous pourrez admirer depuis le belvédère les 7 provinces du Sri Lanka.

Alors saurez-vous reconnaître le lac de Tissa ou encore celui d’Uda Walawe ?
Et oui, on vous avait prévenu, la vue est à couper le souffle.

 

Des rencontres

Comme nous vous l’avons dit plus haut de l’usine au belvédère du Lipton’s Seat, les plantations s’étendent sur pas moins de 7 kilomètres.

Des plantations de thé à perte de vue, au milieu desquelles se trouvent des petits bourgs, là même où résident les cueilleuses de thé et leurs familles.
Certains de ces petits « villages » possèdent même des écoles et vous n’aurez aucun mal à croiser des enfants se rendant à l’école.

La culture Indoue étant prédominante, vous pourrez également découvrir des magnifiques temples en plein cœur de ces villages.

Comme nous vous en parlions déjà dans notre article sur les plantations de thé au Sri Lanka ; les cueilleuses de thé ont un travail harrassant.
Payées au kilos ramassé, elles doivent apporter 16 kg de thé par jour et ce sous la surveillance des contremaîtres.
Pourtant, ces femmes affichent perpétuellement un large sourire, toutes prendront le temps de discuter avec vous et d’échanger, des beaux moments à la Sri Lankaise, comme on les aime.

Copyright2019_Un_Passeport_En_Cavale_Sri_Lanka_Haputale_A_La_Decouverte_Du_Liptons_Seat_Tous_Droits_Reserves_08
Les cueilleuses se rendant aux plantations

Souvenez-vous que ces femmes sont parmi les plus pauvres de l’île, si vous les prenez en photos, pensez à leur donner un billet (environ 100 roupies chacune) mais faites bien attention que le contremaître ne vous voit pas, une fois que vous serez parti, il n’hésitera pas à le leur prendre.

Copyright2019_Un_Passeport_En_Cavale_Sri_Lanka_Haputale_A_La_Decouverte_Du_Liptons_Seat_Tous_Droits_Reserves_02
Ces femmes affichent toujours un sourire incroyable

Visiter l’usine de Dambatenne

Située en contrebas des plantations, l’usine de Dambatenne est la première qui a été créée par Sir Lipton.
Toujours en activité depuis 1890, elle est impressionnante de par sa taille notamment.
On se rend vite compte que c’est l’une des plus grandes de l’île.
Des centaines de personnes s’affairent à l’intérieur, un véritable brouhaha de machines…
Il est interdit de prendre des photos, je ne peux donc pas vous montrer l’intérieur mais une chose est certaine, la visite de l’usine de Dambatenne est l’une des plus complètes et des plus impressionnantes du Sri Lanka.

Que voir et que faire à Haputale ?

Si vous avez le temps, je vous conseille de faire un tour à la cascade de Diyaluma, un moment sympa dont il faut profiter.

Sinon honnêtement, il n’y a grand-chose d’autre à faire à Haputale. Le village n’a, à mon sens, pas grand-chose d’intéressant, et les infrastructures pour les touristes sont quasi inexistantes.
Il n’est donc pas nécessaire de s’y attarder.
Cependant, si vous décidez, comme nous, de partir à l’ascension du Lipton’s Seat pour le lever du soleil, je vous conseille fortement de dormir à Haputale.
Bien que la distance entre Ella et Haputale ne soit pas énorme, à 4h du matin vous sentirez la différence.

Copyright2019_Un_Passeport_En_Cavale_Sri_Lanka_Haputale_A_La_Decouverte_Du_Liptons_Seat_Tous_Droits_Reserves_011
Des plantations à perte de vue

LIPTON’S SEAT PRATIQUE

– Quand et comment visiter les plantations Lipton ?
Le site est accessible tout au long de la journée, mais je vous avoue qu’admirer le soleil se lever depuis le belvédère reste pour moi l’un de mes plus beaux souvenirs.

Les voitures sont interdites dans les plantations, vous avez donc le choix entre faire la randonnée à pieds (7 kil tout de même) ou en tuk-tuk.

Nous avions choisi de faire les deux !
La montée en tuk-tuk et la descente à pieds, un bon compromis.

-Combien de temps compter ?
Tout dépend si vous faites l’aller- retour en tuk-tuk, à pieds ou les deux.
Pour vous donner une idée, nous avons étions à 5h45 au belvédère et nous étions à 10h à l’usine de thé de Dambatenne.

-Combien ça coûte ?
Entrée des plantations :
L’accès au site est désormais payant, compter 100 roupies par personne.

Tuk-tuk :
Depuis l’usine Dambatenne comptez 1 500 roupies.

Visite de l’usine de Dambatenne :
250 roupies par personne

-Comment se rendre à l’usine de Dambatenne ?
Vous avez plusieurs options.
Vous pouvez prendre un bus depuis la gare d’Haputale ou alors prendre un tuk-tuk.
La promenade à pieds depuis Haputale risque d’être un peu longue.

Où dormir ?
Nous avons séjourné au Grand View.
Soyons clair, l’hôtel n’a absolument rien, pas de charme, pas forcément d’eau chaude mais l’endroit est propre et confortable.
Que demander de plus pour une étape intermédiaire ?
Vous pouvez aussi consulter l’article sur les hébergements 2018-2019 ou le fichier des hébergements dans notre groupe facebook dédié aux voyageurs du Sri Lanka.

 

Et vous ?
Vous partez quand à Haputale, à la découverte du Lipton’s Seat ?

Copyright2019_Un_Passeport_En_Cavale_Sri_Lanka_Haputale_A_La_Decouverte_Du_Liptons_Seat_Tous_Droits_Reserves_04
Admirer le lever de soleil depuis le belvédère

Vous avez aimé cet article ?

N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux =)

Vous pouvez également aimer notre page Facebook et nous suivre sur Instagram et échanger avec d’autres voyageurs sur le groupe facebook de notre blog.

Merci pour votre soutien ❤

 

21 commentaires sur “Haputale, à la découverte du Lipton’s Seat

  1. Coucou! Justement on est dans les plantations de thé nous aussi mais en Malaisie! C’est vrai qu’elles offrent de magnifiques panoramas! Par contre nous n’avons pas eu la motivation pour nous lever à 4h du matin 😉

    1. Un joli panorama d’un champ de thé. Merci pour la petite histoire du thé. J’apprends que le thé était une boisson réservée à « l’élite ». Je pense que les conditions de travail sont difficiles dans les champs de thé. Et c’est bien d’avoir mis en lumière ces femmes qui gardent toujours le sourire. Le lieu est dépaysant. Et tu as de la chance de pouvoir admirer la nature verdoyante. Ça change du béton dans les villes industrielles. Au plaisir de lire ta prochaine aventure !

      1. Le Sri Lanka est une petite île et pourtant elle offre tant de paysages incroyables !
        J’ai vraiment de la chance d’y vivre <3

        Ces femmes sont tellement courageuses, j'étais obligée de les mettre en avant =)

    1. Effectivement un travail bien difficile pour un salaire de misère.
      C’est important de savoir dans quelles conditions ces femmes travaillent.

      Perso même si je trouve ces plantations incroyables, je n’y achète pas mon thé, je préfère me rendre dans des structures plus respectueuses des droits des femmes.

  2. ça me fait mal au cœur de voir ces ouvrières dans des conditions aussi déplorables 🙁
    voilà pourquoi j’achète au max du thé éthique et équitable.
    J’avoue que Lipton je n’aime pas leurs valeurs donc je ne les encouragerait pas en visitant la plantation mais vu que c est sublime je pense que j irais en visiter d’autres 🙂

    1. Et encore je pense que nous ne savons pas tout.

      J’ai eu la chance de pouvoir visiter un village au coeur des plantations, ces familles n’ont quasiment pas d’électricité et que très peu d’eau. Les douches se prennent à l’extérieur à l’aide d’un sceau…

      Une belle leçon de vie …

      Si j’aime flâner dans ces plantations je suis bien d’accord avec toi, ce n’est pas l’endroit ou j’achète mon thé, je privilégie les structures éthiques et bio car ça existe au Sri Lanka =)

  3. Hello,
    Moi qui aime le thé, j’aurai adoré faire cette visite en vrai!
    Merci pour ces superbes photos.
    Je n’aurai pas cru que Lipton était aussi le nom d’une plantation.
    Belle semaine
    Maryline

  4. Ah ben tu vois je ne savais pas que le thé était réservé aux ersonnes riches à l’époque ! J’ai visité des cultures de thé à Madagascar aussi et j’avais beaucoup aimé 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.