Boire et manger au Sri Lanka, ce qu’il faut savoir !

Boire et manger au Sri Lanka, quelques précautions à prendre

Lors de voyages dans le monde, de nombreuses maladies sont contractées à cause de la nourriture et ou de l’eau, alors que boire et que manger lors de vos vacances au Sri Lanka ?
On vous dévoile nos petites astuces pour éviter ces maladies franchement désagréables qui pourraient gâcher votre voyage !

Avant cela je vous invite à lire notre article sur les différentes maladies présentes au Sri Lanka, l’article est juste ici: les maladies au Sri Lanka

Boire et manger au Sri Lanka, voici nos astuces pour ne pas tomber malade

L’eau :

Le point le plus important est bien évidement l’eau.
– Premièrement, on ne boit jamais de l’eau du robinet sauf si :

  • Vous utilisez des pastilles qui purifient l’eau,
  • Vous vous servez d’une gourde filtrante,
  • Si l’eau a été bouillie.

–  Vous l’aurez compris, vous allez donc devoir acheter des bouteilles en plastique, comme nous vous l’avions déjà précisé dans notre article : Les spécialités Sri Lankaises, assurez-vous, lorsque vous achetez vos bouteilles d’eau, que l’opercule en plastique se trouve toujours autour du bouchon.
Cela vous assure que la bouteille n’a pas été ouverte et qu’il s’agit bien d’eau traitée.

Soucieux de l’environnement et des déchets en plastique, de plus en plus d’hôtels et d’hébergements, comme par exemple, notre maison d’hôtes au Sri Lanka, s’équipent de fontaines filtrantes, type « Sisil ».
Ce sont des grosses bombonnes d’eau que nous recevons à la maison, une fois vides les bouteilles sont renvoyées au fournisseur qui les remplit de nouveau d’eau filtrée, limitant ainsi les plastiques et nous garantissant toujours une eau de qualité.
Vous pouvez donc aisément remplir vos bouteilles et gourdes.

– Le dernier point concernant l’eau au Sri Lanka concerne le lavage des dents.
Si dans la plupart des grandes villes (Colombo et Kandy), se laver les dents à l’eau du robinet ne présente pas de problèmes majeurs, dans les villages plus reculés ,nous vous conseillons fortement de privilégier l’eau en bouteille.

 

Les fruits (jus de fruits) et crudités :

Le Sri Lanka regorge de fruits et légumes tous meilleurs les uns que les autres, vous serez donc forcément tentés d’en déguster et vous avez bien raison !

Cependant soyez prudent, dans la plupart des restaurants, les fruits et légumes seront lavés à l’eau du robinet.
Ce qui veut dire que, d’une façon indirecte, vous allez consommer l’eau du robinet, même si comme le lavage des dents, la quantité d’eau ingurgitée reste minime, en additionnant toutes ces petites fois, à la fin du compte « l’addition » risque d’être salée.

Sachez que vous avez le droit de visiter les cuisines des restaurants et ainsi vous assurer que l’hygiène est convenable mais aussi que oui les fruits et légumes sont bien lavés avec de l’eau en bouteille.

Boire un jus de fruits au Sri Lanka, c’est un peu une étape incontournable tant nous avons de délicieux fruits.
Et les tentations seront nombreuses, privilégiez les endroits réputés et qui ont l’habitude de recevoir des touristes, vous aurez plus de chances que vos fruits soient lavés à l’aide d’eau en bouteille.
Par contre, attention aux glaçons !
On vous explique pourquoi dans la rubrique suivante.

©2019_Un_Passeport_En_Cavale_Sri_Lanka__Boire_Et_Manger_Au_Sri_Lanka_Tous_Droits_Réservés_01

Les glaçons et les glaces :

Les glaçons confectionnés avec de l’eau du robinet sont tout simplement à exclure !
Comme il est difficile de s’assurer de la provenance des glaçons, nous c’est simple, on commande systématiquement nos jus sans glaçons.
Oui c’est un peu rude, d’autant qu’un bon jus de fruits à température ambiante c’est nettement moins sympa mais au moins vous aurez la garantie de ne pas finir aux toilettes ou avec la tourista par exemple.

Au Sri Lanka, c’est l’été toute l’année, manger des glaces est donc obligatoire !
Mais attention tout en respectant tout de même quelques précautions.
Si vous nous suivez sur instagram, vous avez pu constater que le mois d’avril a été riche en coupures d’électricité, un problème assez récurent ici.

Tout au long de l’année, les coupures font partie intégrante de notre quotidien, mais les semaines précédant le nouvel an, elles sont de plus en plus nombreuses et durent parfois plusieurs heures.
En effet, la chaleur et le manque d’eau fait fonctionner les barrages au ralenti. Le gouvernement prend donc des mesures drastiques et procède à des coupures d’électricité dans tous le pays, on vous prépare un article sur le sujet, promis.

Tout ça pour vous dire que dans la plupart des magasins et restaurants qui ne sont pas équipés de générateurs, les coupures d’électricité engendrent des gros problèmes en ce qui concerne la chaîne de froid.
Contrariété qui risque de vous rendre malade.

Si l’envie d’une glace est vraiment trop forte, allez donc les acheter dans les centres commerciaux, comme le KCC à Kandy ou dans des restaurants d’hôtels.

©2019_Un_Passeport_En_Cavale_Sri_Lanka__Boire_Et_Manger_Au_Sri_Lanka_Tous_Droits_Réservés_013

La viande et le poisson au Sri Lanka

Lors de votre voyage sur l’île, vous ne pourrez pas louper les « boucheries » ou les vendeurs de poissons. Outre l’hygiène qui n’a rien à voir avec celle que nous connaissons en Europe, c’est avant tout la fraîcheur du produit qui est remise en question… Le poulet ou le banc de poissons qui cuisent littéralement derrière leur vitrine sous 40°, c’est, avouons-le, quand même moyen.

La viande ou le poisson frais et de qualité sont vraiment difficiles à trouver ici. Si vous souhaitez quand même en manger, nous vous conseillons vivement d’éviter la viande ou le poisson crus et demandez même, pour la viande, une cuisson bien cuite.

©2019_Un_Passeport_En_Cavale_Sri_Lanka__Boire_Et_Manger_Au_Sri_Lanka_Tous_Droits_Réservés_014

Les vendeurs de rues :

Que ce soit dans le train ou dans les rues, comme par exemple à Kandy, les vendeurs ambulants sont nombreux.
Si le choix de déguster ce qu’ils proposent vous appartient, nous vous conseillons tout de même de les éviter.
En effet, il est difficile de savoir exactement dans quelles conditions ces « mets » ont été préparés et depuis combien de temps, leur conservation ainsi que leur composition.
De nombreux lecteurs nous on fait part de leurs mésaventures en ayant succombé à un sandwich dans le train reliant Nuwara Eliya à Ella.
Vous l’aurez compris, éviter ces vendeurs ambulants est le meilleur moyen d’évitez de passer vos journées sur les toilettes.

En résumé

Ce que vous pouvez manger et boire au Sri Lanka, sans crainte d’être malade.

 Les légumes :
– cuits
– crus si lavés à l’eau en bouteille

Les fruits :
-Ce qui sont à peaux et qui ne nécessitent pas forcément d’être lavés : Bananes, mangoustines, fruits de la passion, mangues

La viande :
– Si elle est bien cuite

L’eau :
– En bouteille fermée
– L’eau filtrée avec des pastilles
– Les glaçons fabriqués avec de l’eau en bouteille ou filtrée
– L’eau bouillie

Ce que vous devez éviter de boire et de manger.

La nourriture des vendeurs ambulants

Rayon viande et poisson :
La viande ou le poisson crus ou très peu cuits

Rayon fruits et légumes :
Les fruits sans peaux
Les légumes crus

L’eau et les glaçons :
L’eau du robinet
Les glaçons faits avec l’eau du robinet

©2019_Un_Passeport_En_Cavale_Sri_Lanka__Boire_Et_Manger_Au_Sri_Lanka_Tous_Droits_Réservés_015

Vous avez aimé cet article ?

N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux =)
Vous pouvez également aimer notre page Facebook et nous suivre sur Instagram et échanger avec d’autre voyageurs sur le groupe facebook de notre blog.

Merci pour votre soutien ❤

16 commentaires sur “Boire et manger au Sri Lanka, ce qu’il faut savoir !

  1. Coucou,
    Ah c’est plein de bons conseils et c’est top ! Car c’est vrai qu’on peut avoir des mauvaises surprises sinon surtout sur l’eau et les fruits ^^
    Des bisous 🙂

  2. ah ah dans ce genre de pays vaut mieux être végétarien en fait 🙂
    de toute façon quand je pars je fais super attention à l hygiène car ma soeur a eu une tourista de ouf en Tunisie et depuis on est super méfiants 🙂

  3. On m’a donné un peu les mêmes conseils pour le Vietnam donc je ne suis pas étonnée. Mais c’est vrai que ça fait un peu bizarre de prendre des bouteilles alors que je fais si attention en France !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.