FrançaisEnglishසිංහල

Le Sri Lanka en backpack avec Jérémy

Vous êtes nombreux à choisir l’option backpack pour voyager au Sri Lanka. Et ça tombe bien aujourd’hui c’est Jérémy, notre bacpacker préféré qui témoigne dans notre rubrique: “Récits des blogueurs” !

Jérémy du blog Jérémy Backpacker revient avec vous sur ses deux voyages au Sri Lanka !
Vous l’aurez compris,  Jérém’ a eu un véritable coup de coeur pour le Sri Lanka et quelque chose nous dit qu’il reviendra bientôt…
En attendant il vous raconte ses 2 aventures en backpack sur notre belle île.

Bonne lecture 🇱🇰

Le Sri Lanka en backpack: Qui est Jérémy ?

Bonjour Jérémy, peux tu te présenter ?

Salut à vous deux !
Avant tout chose, merci pour ces articles « paroles des voyageurs», je trouve l’idée vraiment chouette !
Je m’appelle Jérémy, j’ai 29 ans et je suis Belge (aie, mais je le vis bien).
Je suis ce qu’on appelle un « backpacker » depuis fin 2015, année où j’ai quitté mon CDI.

C’est après avoir découvert l’opportunité incroyable que représente le PVT en Australie que j’ai réservé un aller simple pour Perth, seul.

S’en sont suivies 2 années au pays des kangourous, 6 mois à travers l’Asie du Sud-Est puis de nouveau un PVT en Nouvelle-Zélande.

Entre temps, j’ai développé mon blog voyage qui me permet de vivre de ma passion (c’est fou quand j’y pense !)

 
Plus récemment, je me consacre aussi à la création de formations dédiées aux (futurs) blogueurs voyage.
Le blogging et le SEO sont devenus des passions ces dernières années, et j’ai remarqué que le plus difficile, c’est de se former. 
 
Il n’existait aucun endroit où l’on pouvait retrouver un condensé de tout ce qu’on doit apprendre appliquer pour (re)lancer concrètement son blog voyage, alors cet espace, je l’ai créé !
Ma volonté est de montrer que c’est possible, qu’il n’y a pas besoin d’être le plus grand blogueur du monde pour partager ses conseils ou faire passer ses messages. Et surtout, de rendre ça accessible à tous les passionnés.
Pour les curieux, vous pouvez retrouver mes formations ici  👉 http://jeremylantin.podia.com/

Quand es-tu parti au Sri Lanka ?

On s’y est rendu 2 fois, en vérité !

La première fois, après avoir vendu mon 4×4 et pas mal travaillé en Australie, on a décidé de voyager 6 mois à travers l’Asie du Sud-Est.
Le Sri Lanka s’est rapidement imposé comme notre coup cœur, à tel point qu’on a décidé de renouveler nos visas pour un mois supplémentaire.
La première fois, on y était en janvier / février, donc c’était parfait pour le sud-ouest du pays et s’entrainer au surf !

6 mois plus tard, on y retournait (août/septembre) pour découvrir la côte Est et la fameuse Arugam Bay !

As-tu as voyagé seul ?

Non, pour la petite histoire, j’avais rencontré Theresa en Australie, durant un bénévolat dans un refuge pour kangourous. Sauf qu’elle avait dû rentrer en Allemagne pour ses études entre temps.
On est cependant restés en contact et on a décidé de se rejoindre en Indonésie à la fin de mon second visa en Australie pour ces 6 mois en Asie.

Le Sri Lanka en backpack: Les questions techniques

Pourquoi avoir choisi le Sri Lanka ?

Les pays comme l’Indonésie, le Vietnam ou encore le Cambodge sont devenus des « incontournables » en Asie du Sud-Est..
Le Sri Lanka nous intriguait davantage, on en avait entendu beaucoup de bien et l’aspect moins touristique nous a clairement attirés.

On n’a pas été déçus !

Des locaux d’une gentillesse rare, des coûts de vie super bas si tu te déplaces et si tu manges comme les locaux, du surf, des montagnes, des réserves naturelles, que veux-tu de plus ?!

Peux tu nous parler de l’aspect sécuritaire ?

On ne s’est jamais sentis en « danger » à proprement parler, au contraire on a adoré les locaux avec qui on a pu échanger.
J’ai quand même 2 petites « mises en garde » pour ceux et celles qui s’y rendraient pour la première fois.

La première, c’est que, qui dit pays moins touristique, dit locaux moins habitués aux Occidentaux (et aux Occidentales..). Theresa m’a confié qu’elle ne se verrait pas forcément se balader seule dans les zones isolées, et s’habillait toujours de manière à couvrir ses jambes et ses épaules (sauf à la plage où là il n’y a aucun problème).
Disons que je déconseillerais aux filles de s’y rendre seules la première fois, pour être honnête (je partage le ressenti de Theresa).

La seconde, c’est que les sri lankais se pensent souvent sur un circuit de formule 1 haha. On a déjà assisté à un accident de tuk-tuk en direct, c’est assez impressionnant.

Comment t’es-tu déplacé au Sri Lanka avec ton backpack ?

Alors, que ça soit lors de notre itinéraire de 3 semaines ou lorsqu’on s’est rendus à Arugam bay, on a principalement privilégié les bus locaux pour les « longs déplacements ».
Une fois les backpacks posés à un endroit, on louait souvent des scooters pour explorer les alentours, ça coute 3 fois rien et ça offre une réelle liberté !

As-tu trouvé ça facile de se déplacer en transport ?

Facile c’est un grand mot, mais largement faisable pour les débrouillards !
On s’est parfois retrouvés dans des villages un peu isolés pour changer de bus où les locaux ne parlaient pas anglais.
Mais ils sont souvent vraiment gentils et t’aident du mieux qu’ils peuvent, et c’est ça aussi l’aventure. Puis on s’en est toujours sorti !
Faut juste bien répéter 2-3 fois au chauffeur le nom de l’endroit où tu veux aller et la personne qui s’occupe de prendre les paiements nous a souvent indiqué où on devait descendre.

Par contre accrochez-vous, les bus c’est rock n roll là-bas, musique locale à fond et ils roulent sacrément vite haha.

As-tu l’intention de revenir au Sri Lanka ?

Haha yes, d’ailleurs votre histoire nous inspire pas mal, on a déjà songé un jour venir s’installer au Sri Lanka avec le rêve d’y ouvrir nous aussi notre guest house  pas trop loin d’un spot de surf !

Mais il y a encore trop d’endroits sur terre qui nous tentent avant qu’on se pose quelque part.
Ceci dit, il est certain qu’on y retournera et que le Sri Lanka restera toujours dans un coin de notre tête !

A la découverte du Sri Lanka en bacpack

Quelle est ta région préférée et pourquoi ?

Je dois bien avouer qu’on a vraiment adoré la côte sud du Sri Lanka.

Aller de village en village, louer un scooter et chercher des petits paradis cachés.

Puis, il y a un nombre incalculable de sports de surf.. Pour nous, débutants/intermédiaires à l’époque, c’était parfait pour apprendre.

Ça reste vous les experts de la destination, mais j’ai rédigé mon guide sur la région avec notamment nos 7 plages préférées de la côte sud sri lankaise

Il y a aussi un article sur Weligama, qui a été notre petit village coup de cœur, dans lequel on est restés plus d’un mois.

Quels sont selon toi les immanquables au Sri Lanka ?

Je t’avoue que j’ai fait mon tout premier safari là-bas, et c’était une expérience incroyable.
On l’a fait à Uda Walawe, mais vous serez plus à même de dire si Yala ou non est mieux ?

Évidemment, le train de Kandy à Ella, même si je pense qu’il faut avant tout respecter les locaux, on a attendu un bon moment avant de pouvoir profiter d’une porte libre, les touristes s’y battaient presque pour faire leurs photos dès le départ du train..

Je rajouterais Ella, on a adoré Little Adams Peaks et le Nine Arch Bridge.

Puis ces journées à explorer la côte sud, de plage en plage..

Qu’est-ce qui a été le plus dépaysant pour toi au Sri Lanka ?

Je ne sais pas si je pourrais te citer une chose.

Ce qui nous a frappés c’est la diversité de paysages et la richesse culturelle du pays. (Alors qu’on a même pas visité le nord).

Du coup, c’est ça qui nous a frappés, le Sri Lanka peut contenter tous les voyageurs. Les randonneurs, les fans de faune et de flore, les personnes qui préfèreraient se détendre à la plage, les surfeurs..

As-tu une anecdote rigolote à nous partager ?

Yes !

Quelques jours après notre arrivée, c’était l’anniversaire de Theresa. Donc je voulais organiser une journée un peu spéciale.

Et j’ai trouvé un endroit où on pouvait faire du rafting, je me suis dit que ça serait original comme anniversaire !

Sauf que moins d’une semaine auparavant, j’avais eu la bonne idée de me faire tatouer au Cambodge. Chose que j’avais complètement oubliée pendant nos 2 heures de rafting.

Donc forcément on a sauté à l’eau plusieurs, on était trempés.

Bref, ceux qui se sont déjà fait tatoués comprennent la bêtises de la chose. J’ai dû passer de la crème désinfectante les 2 semaines suivantes et faire rattraper mon tatouages aux Philippine car il ne ressemblait plus à grand-chose haha

Peux-tu nous parler de ton pire souvenir ?

Bah j’en ai pas spécialement, pour être honnête.

Enfin si, Theresa a contracté une infection à l’œil à la fin de notre séjour (sûrement pendant une session de surf, une vilaine bactérie entre son œil et sa lentille de contact..)

Ça nous a amené pas mal de tracas pour la suite du voyage..

Mais aujourd’hui tout va bien, elle a toujours ses 2 yeux haha !

En tant que gros mangeurs, nous sommes obligés de te demander, ce que tu as pensé de la gastronomie Sri Lankaise et quel a été ton plat préféré ?

On mange très souvent local, genre des petites huttes ou des petits restaus qui ne paient pas de mine etc,.
Du coup, on découvre les spécialités locales et on mange pour 3 fois rien !

On est végétariens et pour ceux qui se poseraient la question, il est hyper simple de manger végé au Sri Lanka.

Le vegetable kotu roti était ma valeur sure après les sessions de surf !

Si tu devais changer quelque chose à ce voyage, qu’est que ça serait ? Que ce soit niveau organisation, lieux, visite etc.

On a évité le fameux triangle culturel du centre du pays, on s’est dit que cette région couterait plus chère que le reste vu que plus connue.

On regrette un peu car depuis, on a entendu parler d’une montagne en face du Lion Rock qui offre une vue incroyable et bien moins prisée (vous avez le nom ? ça me ne revient plus)

Ça sera pour une prochaine fois !

Jérémy fait référence au Rocher de Pidurangala, qui se trouve effectivement face au Rocher du Lion.
On vous invite à lire 👉  notre guide complet pour visiter la région de Sigiriya

Un conseil pour les futurs voyageurs en backpack au Sri Lanka ?

Favoriser les entreprises locales, les petites guest houses, etc.

Le Sri Lanka est merveilleux, mais sur les 6 mois d’intervalles entre notre 2 visites, on avait déjà pu constater les changements, des hôtels de luxe voir le jour. Qui vont potentiellement faire disparaitre les petits commerces locaux et les guest houses qu’on aime tant.

Puis le vrai Sri Lanka, c’est ça, pas les hôtels de luxe.

Le mot de la fin 

Merci pour toutes ces questions, c’était chouette de me replonger dans mes souvenirs pour y répondre !

Merci aussi de m’avoir reçu sur votre blog. On a déjà échangé plusieurs fois et c’est toujours un plaisir.

On fera évidemment un détour par Kandy la prochaine fois pour venir vous voir en vrai et parler expatriation haha.

Au plaisir,

Jérémy

Un grand merci à Jérémy d’être venu partager sur notre blog
ses voyages au Sri Lanka.

Toutes les photos présentes dans cet article, appartiennent à Jérémy.
Toutes utilisations ou reproductions ne sont pas autorisées.

Vous avez aimé cet article ?

N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux 🥰

Vous pouvez également aimer notre page Facebook, nous suivre sur Instagram et échanger avec d’autres voyageurs sur le groupe facebook du blog.

Vous pouvez aussi vous abonner au blog en cliquant sur le bouton juste en dessous afin d’être averti(e) dès qu’un nouvel article sera publié !

Merci pour votre soutien 

Poster un commentaire

AUTRES ARTICLES:
×

Table des matières

×

Table des matières

×

Table des matières

×

Table des matières

Abonnez
vous

Ne manquez plus les dernières actualités du Sri Lanka et du blog Un Passeport en Cavale et soyez avertis dès la publication d’un nouvel article. Vous pourrez-vous désabonnez à tout moment.
* Pas de spams, c’est promis 😉