FrançaisEnglishසිංහල

Les plantations de thé au Sri Lanka

Saviez-vous qu’avant d’être l’un des plus gros producteurs de thé au monde, le Sri Lanka produisait du café !?
A la fin du XIX ème siècle, les plantations furent touchées par une maladie qui décima une grande majorité des plantations.
Les anglais décidèrent alors, en 1870, d’importer du thé, on ne vous raconte pas la suite, vous la connaissez 😉
Le Sri Lanka est aujourd’hui le 4ème producteur mondial !
Aujourd’hui, la visite d’une usine de thé et une promenade dans les plantations sont obligatoires et ce n’est pas les endroits qui manquent.

Usines et plantations de thé, où aller ?

Au Sri Lanka, les plantations de thé sont omniprésentes.
On en trouve absolument partout, dans les montagnes, bien sûr, mais également sur les hauteurs de Kandy. C’est d’ailleurs un très bon compromis pour ceux qui n’ont pas le temps d’aller dans la région d’Ella.
On trouve même des plantations de thé dans la région de Galle, mais nous ne vous parlerons pas de celles-ci tant notre expérience a été décevante.

Si les plantations de thé du Lipton’s Seat, près d’Haputale sont pour nous les plus belles de l’île, elles sont cependant difficilement ajustables à un court séjour.

Mais alors où aller et quelles plantations faut-il découvrir ?

Nous allons vous parler de 2 usines et plantations que nous avons visitées au Sri Lanka.
Damro et Pedro Tea Factory.

  • L’usine Damro est sur la route de Nuwara Eliya. Elle est à quelques kilomètres de la célèbre cascade de Ramboda.
    Damro est une des usines les plus connues au Sri Lanka, la chaîne possède des plantations de thé et des usines mais également de nombreux magasins de meubles, notamment.
    C’est un des plus gros producteurs et donc forcément l’usine est très touristique.
    L’usine est immense mais seulement une partie se visite, et ça va plutôt vite.
    Les explications sont claires, nettes et précises tout ce qu’on aime. Vient ensuite la dégustation avec vue sur la montagne Damro…
    Le thé est délicieux et très parfumé. On en a profité pour faire des achats.

    Le + : la visite de l’usine est gratuite
    Le – : la dégustation est payante

  • Pedro Tea Factory
    Située à quelques kilomètres de Nuwara Eliya, cette plantation surplombe un lac de montagne.
    L’usine est bien plus petite et nettement moins célèbre que Damro, mais les plantations sont incroyables.
    Arrivés bien avant l’heure d’ouverture de l’usine, nous avons pris notre petit déj en contre bas des plantations au bord du lac.
    Nous étions seuls au monde !

    En remontant vers le salon de dégustation, nous avons eu la chance de partager des moments privilégiés avec des cueilleuses, photos, sourires, quel moment !
    Ces femmes sont extrêmement courageuses !
    Elles travaillent toute la journée, et portent sur leur dos un énorme sac en tissu, qui est également attaché autour de leur front !
    Le poids des feuilles se fait vite ressentir, ce qui leur provoque de gros problèmes de dos.
    Des conditions de travail difficiles, auxquelles s’ajoutent la peur d’être mordues par un serpent ou piquées par une araignée et tout ça pour quelques roupies par jour.

Le + : la dégustation est gratuite
Le – :  la visite de l’usine est payante

Faut-il acheter son thé dans les plantations de thé ?

Oui et non !
Oui parce que vous trouverez dans l’usine des thés que vous ne trouverez pas forcément dans le reste de l’île.
Par exemple, si vous aimez le thé aromatisé.

Non, parce que le prix y est bien plus élevé que dans les magasins.

En conclusion :
Si vous aimez les thés hors du commun, nous vous conseillons d’en acheter dans l’usine, pour ce qui est du thé vert ou noir classique attendez d’être dans un supermarché comme Keels, Arpico ou Food City.

Plantations de thé BIO au Sri Lanka

Le thé BIO est extrêmement rare au Sri Lanka, il n’y a que très peu de plantations, cependant nous avons tout de même trouvé deux boutiques où vous pouvez en acheter.
La première se situe à Kandy, c’est une coopérative, vous y trouverez principalement des thés noirs et verts.
La seconde se trouve à Colombo, au Good Market, le choix est plus conséquent, vanille, earl grey, menthe….

Vous avez aimé cet article ?

N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux 🥰

Vous pouvez également aimer notre page Facebook, nous suivre sur Instagram et échanger avec d’autres voyageurs sur le groupe facebook du blog.

Vous pouvez aussi vous abonner au blog en cliquant sur le bouton juste en dessous afin d’être averti(e) dès qu’un nouvel article sera publié !

Merci pour votre soutien 

Commentaires:

  • Kamy

    5 novembre 2018

    Bravo !!!!!! Belle réalisation !!!!

    Répondre
  • 26 juin 2019

    coucou

    j adore le thé et je ne savais pas qu il pouvait venir de la bas.
    Big up à toutes ces femmes qui triment pour notre boisson favorite !!!

    Répondre
  • MamanDeOuistiti

    26 juin 2019

    Mais comme j’adorerais prendre un thé en take away devant ce lac. C’est tellement plus apaisant que celui que je peux prendre au starbuck avant de prendre le métro :p
    TEs photos sont magnifiques !

    Répondre
    • 27 juin 2019

      J’ai connu ça aussi =p Et j’avoue que je ne regrette pas d’être venue vivre ici et d’avoir changé de décor =)

      Répondre
  • 26 juin 2019

    Hello
    Effectivement, ça doit être un métier bien difficile et approuvant.
    Tu fais bien de la signaler pour l’argent donné à ces femmes, c’est triste tout de même cette emprise qu’elles subissent.
    Bises

    Répondre
  • 26 juin 2019

    Coucou,

    C’est quelque chose que j’aurais adoré vivre !
    Je consomme énormément de thé, alors c’est bien de savoir d’où il vient et dans quelle condition il est ramassé ! C’est malheureux quand même pour ces femmes d’être sous la coupe d’un homme qui leur vole tout :s

    Belle journée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

    Répondre
    • 27 juin 2019

      Malheureusement la condition de la femme ici est terrible et il est important que les gens savent dans quelles tristes conditions ces femmes travaillent.
      Les touristes veulent aider en donnant un petit billet mais au final elles n’en profitent même pas

      Répondre
  • Serena

    27 juin 2019

    Coucou,
    J’adore le thé alors ça m’a beaucoup intéressé ton article ! C’est tellement triste par contre d’être surveillé par un homme, tu as bien fait d’en parler car je pense que beaucoup l’ignorent !
    Des bisous 🙂

    Répondre
    • 27 juin 2019

      Coucou,
      je trouve aussi que les conditions de travail de ces femmes ne sont pas assez mises en avant.
      Elles ont un travail épuisant, et terriblement mal payé et pourtant elles gardent le sourire.

      Elles sont incroyables

      Répondre
  • 29 juin 2019

    Ce doit être impressionnant à voir ! (En revanche c’est vraiment abusé l’homme qui surveille les cueilleuses…)

    Répondre
  • 7 octobre 2019

    Coucou ils utilisent des pesticides ? On en parle pas mal en ce moment, une visite intéressante que j’aurais beaucoup apprécié

    Répondre
  • 7 octobre 2019

    Hello,
    je suis une grande fan et addict de thés et différents cafés, et en lisant ton article, j’en ai appris tellement de choses, dont la manière de récolter le thé. J’apprendrai à le savourer encore plus désormais !
    Merci pour ce fabuleux article/reportage, j’ai adoré !
    Lydi

    Répondre
  • 7 octobre 2019

    COucou! Je découvre ton (votre) blog! Bravo il est top et tes photos magnifiques! J’espère pouvoir y ller un jour!

    Répondre
  • 7 octobre 2019

    J’adorerais visiter ce genre d’endroit… cela a l’air tellement authentique!

    Répondre

Poster un commentaire

AUTRES ARTICLES:
×

Table des matières

×

Table des matières

×

Table des matières

×

Table des matières

Abonnez
vous

Ne manquez plus les dernières actualités du Sri Lanka et du blog Un Passeport en Cavale et soyez avertis dès la publication d’un nouvel article. Vous pourrez-vous désabonnez à tout moment.
* Pas de spams, c’est promis 😉