Faire de la plongée au Sri Lanka: Le guide complet

Faire de la plongée au Sri Lanka : Le guide complet

Nouvel article dans les activités au Sri Lanka et cette fois on vous parle des activités en mer.
Après 2 fois deux semaines de vacances sur l’île, Clème reprend l’écriture des articles et aujourd’hui on vous parle de la plongée au Sri Lanka.

Avant de commencer, je tiens à remercier Antoine pour son aide précieuse lors de la rédaction de cet article.
Comme vous allez le découvrir dans cet article, Antoine est un vrai passionné de plongée à tel point qu‘il en a fait son métier.
Il m’a été d’une grande aide non seulement pour l’écriture de cet article mais également afin de sauter le pas pour réaliser mon baptême de plongée.
Merci Antoine ❤

Pourquoi ai-je eu envie de faire de la plongée au Sri Lanka ?

C’est en 2015 à la suite de notre voyage à Bali que j’ai découvert le monde marin.
Alors certes, ce n’était que du snorkeling mais pour moi c’était une grande épreuve.

J’ai toujours été terrifiée à l’idée de mettre ma tête sous l’eau. Alors, quand enfin j’ai enfin réussi à surmonter mes peurs, le snorkeling a été une vraie révélation.
Et au Sri Lanka, le snorkeling, ça ne manque pas, à Pigeon Island par exemple en septembre dernier nous avons vu 5 requins à pointe noire !
Dans le sud, à Polhena ou Mirissa (voir notre article sur les plages au Sri Lanka ), ce sont les tortues que nous voyons le plus souvent !

Lors de notre quatrième tour de l’île en septembre 2019, j’ai eu envie de relever un nouveau défi !
Celui de faire de la plongée !
Nous avons la chance de vivre sur une magnifique île et contrairement aux idées reçues, les spots de plongée sont nombreux.
C’était donc le bon moment pour me lancer.

Très soucieuse des normes de sécurité, j’ai longtemps fouiné avant de trouver LE centre de plongée avec lequel je souhaitais réaliser ce nouveau défi.
Aujourd’hui, je vous dis tout.

Comment se déroule un baptême de plongée  ?

A votre arrivée au centre de plongée, vous serez reçu par votre instructeur.
Celui-ci va vous expliquer le déroulement de la matinée.
Il vous expliquera également comment se passe un baptême, les règles de sécurité, les comportements à adopter ainsi que les signes à connaître sous l’eau afin de pouvoir communiquer avec lui.
Vous remplirez également un questionnaire de santé.
A la suite de ça, il vous présentera le matériel et, ensemble, vous ferez quelques tests, comme par exemple apprendre à évacuer l’eau qui se trouve dans le masque (exercices que vous referez dans la mer) ou réguler la pression dans vos oreilles.

Vous prendrez ensuite la mer, et c’est là que les choses sérieuses commencent !

Une fois de retour sur la terre ferme, votre instructeur vous remettra un petit livret ainsi qu’un petit certificat.

Pour le baptême, il faut compter une demi-journée.

Où faire de la plongée au Sri Lanka ?

Tout dépend de la saison.
– De novembre à avril, la saison est sur la côte Est, les spots les plus populaires sont à Trincomalee, mais pas que.
A Passikudah, on trouve une belle épave qui est relativement accessible, celle du British Sergeant.
A Batticaloa, on trouve l’épave du mythique Hermès, très profonde (plus de 55m ), elle est réservée aux plongeurs techniques.

– De mai à septembre, la saison est à Colombo et sur toute la côte Ouest.
Les possibilités pour faire de la plongée sont nombreuses, Unawatuna, Hikkaduwa, Bentota, Weligama, Polhena ou encore Negombo.
Plus au Nord, se trouve Kalpitiya, si plus célèbre pour son kitesurf, Kalpitiya possède un récif réputé mais difficile d’accès.

Comme dit plus haut, il y a de très jolis spots au Sri Lanka. Par exemple, à Trincomalee, il est possible de plonger près du temple de Koneswaram.
A cet endroit la mer compte beaucoup de statues Hindoues.
Un spectacle splendide paraît-il.

Les spots à Colombo, eux, sont connus pour abriter une douzaine d’épaves immergées à des profondeurs variées, un vrai paradis pour les amateurs de plongée.

C’est décidé je passe mon Open Water (ma certification) ! Comment ça se passe ?

Si le baptême vous a plu, et que vous souhaitez continuer, il faut alors passer la certification Open Water.
Celle-ci est reconnue partout dans le monde.
L’avantage de passer la certification à la suite du baptême est que vous n’avez pas à recommencer tous les exercices faits durant le baptême. Vous gagnerez donc du temps.
L’Open Water vous permet donc de plonger partout dans le monde et jusqu’à 18 mètres de profondeur.
Durant le baptême, vous ne pourrez aller que jusqu’à 12 mètres.
Un autre avantage de passer l’Open Water est que grâce à la certification, les plongées vous coûtent moins cher.

La formation Open Water se déroule sur 3 – 4 jours.

 

Quel centre choisir ?

Trouver un centre de plongée ne sera pas difficile, mais trouver le bon centre, là c’est une autre histoire. Il faut être certain que le matériel utilisé soit en bon état et de qualité, que le centre soit enregistré et certifié, que les instructeurs soient diplômés etc.

Pour ma part, j’ai décidé de plonger avec Island Scuba.
Même si je suis très à l’aise en anglais, je souhaitais faire mon baptême en Français afin de me sentir parfaitement en sécurité et Island Scuba compte des instructeurs parlant parfaitement français.
Antoine, un expatrié au Sri Lanka, travaille dans ce centre et je vous avoue que ça faisait un moment que nous échangions.

Il a passé de loooongs moments à m’expliquer le déroulement d’un baptême et à me rassurer.
Je vous avoue que connaître un français qui lui-même utilise le matériel a été très rassurant.

Je n’ai malheureusement pas pu plonger avec Antoine car il était à Colombo le jour de ma visite à Trincomalee mais il avait bien insisté sur le fait qu’il pouvait faire le déplacement si cela me rassurait.
Encore pour moi, une preuve de son sérieux.

 

Photo prise par Island Scuba

Combien ça coûte ?

Pour le baptême :
100 $
Pour l’Open Water :
375 $
Pour les personnes déjà certifiées :
Une sortie avec 2 plongées d’exploration (Fun Dives) : 80$


Mon feedback :

Honnêtement, j’ai adoré !
Même si la première descente a été… difficile pour moi.
C’est une sensation très étrange de « descendre » dans l’eau et de sentir en même temps l’eau recouvrir progressivement son visage.
Je n’étais pas forcément très à l’aise et j’ai demandé à remonter plusieurs fois…

Heureusement, mon instructeur Brice a été patient et très avenant avec moi. Il connaît son boulot et ça se voit.

Avant de passer mon Open Water (la certification), j’irai plonger à Colombo pour voir ces fameuses épaves et cette fois j’espère plonger avec Antoine.

En cliquant sur son nom, vous tomberez directement sur son profil facebook. Il se fera un plaisir de vous renseigner.

Vous avez aimé cet article ?

N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux =)

Vous pouvez également aimer notre page Facebook et nous suivre sur Instagram et échanger avec d’autres voyageurs sur le groupe facebook de notre blog.

Merci pour votre soutien ❤

 

 

8 commentaires sur “Faire de la plongée au Sri Lanka: Le guide complet

  1. coucou

    je ne peux pas plonger suite à des soucis de santé mais ma maman est une vraie plongeuse qui a passé des examens toussa et qui aime aller à l’étranger plonger alors je vais lui donner ton article car ça va l’inspirer c’est sur et lui donner envie de voyager (c’est certain)

    bises

  2. Coucou
    C’est vraiment magnifique ça doit être tellement beau. J aimerais beaucoup le faire malheureusement je ne pourrais jamais à causse de problème de santé j’ai pas le droit. Mais grâce à toi et tes photos c’est un peu comme si j’y été alors merci.
    Bis

  3. C’est magnifique ! ça me fascine autant que ça me fait peur ! J’adorerai un jour le faire mais j’avoue que je flippe d’être entièrement dans l’eau et de paniquer.
    En tout cas, c’est super que tu aies trouvé un endroit avec des personnes de confiance qui ont su prendre le temps de te rassurer.

  4. Article hyper complet qui ne parle pas spécialement que de l’activité en elle même, j’ai apprécié cette vision d’ensemble dans ce si beau pays, ma mère y a voyagé et m’en parle souvent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.