Comment voyager au Sri Lanka  après les attentats ?

Les grandes vacances approchent à grands pas !
Vous êtes sur le point de vous envoler pour notre belle île du Sri Lanka, mais suite aux tristes événements du mois d’avril, vous êtes beaucoup à vous poser des questions.
Alors, comment voyager au Sri Lanka, après les attentats de Pâques ? On répond à toutes vos questions !

Voyager au Sri Lanka, après les attentats.

Quelle est la situation sur place ?

 

La sécurité

Depuis plusieurs semaines maintenant, le calme est revenu sur l’île.
Les militaires sont absolument partout, ils patrouillent dans les rues et continuent également de maintenir les checks points sur les routes, ainsi que les contrôles aléatoires, personne n’y échappe, pas même les expatriés.

La sécurité a été renforcée absolument partout.
Par exemple, il est impossible de rentrer dans un magasin sans avoir été fouillé ; dans les centres commerciaux, il y a même des portiques de sécurité.
De même pour les restaurants des grands hôtels, il est impossible d’y accéder si vous ne séjournez pas dans l’hôtel.
Vous l’aurez compris, la sécurité a vraiment été renforcée.
Les moyens mis en place par le gouvernement sont impressionnants et c’est très rassurant.

 

Les tensions

Comme nous vous l’indiquions dans notre article :
Post-attentat : Quelle est la situation sur place ?
Des tensions entre communautés religieuses ont eu lieu début mai dans l’Ouest de l’île, mais depuis plus rien.
Il faut néanmoins être conscient que depuis les attentats, il existe un vrai boycott de la communauté musulmane, beaucoup de magasins ont dû fermer leurs portes.

De plus, sachez que les élections présidentielles auront lieu en fin d’année, le peuple Sri Lankais attend beaucoup de ces élections et elles sont déjà sujet de discorde entre les différentes communautés.

Comme nous vous l’avions déjà recommandé dans notre article :
« Quels comportements adopter au Sri Lanka ? »il est préférable d’éviter les sujets fâcheux, tels que la religion et la politique.
Ces recommandations sont à prendre au sérieux et encore plus en ce moment où les attentats de Pâques sont encore dans toutes les mémoires.

 

Pourquoi l’état d’urgence est-il maintenu ?

Maintenir l’état d’urgence permet au gouvernement d’agir plus rapidement en cas de problèmes.
En effet, il peut décider ou non de mettre en place un couvre feu nocturne ou même en pleine journée, comme cela a été le cas après les attentats.
Le but est d’éviter les rassemblements afin que des groupes ne se forment et ne tentent pas des représailles ou ne projettent pas des altercations ou des violences.

L’état peut également décider de fermer temporairement les réseaux sociaux afin d’éviter la propagation de rumeurs, de fausses informations et surtout d’éviter aux communautés de se provoquer, comme il a été le cas à Chillaw début mai.

©2019_Un_Passeport_En_Cavale_Sri_Lanka_Comment_Voyager_Au_ Sri_ Lanka_Après_Les_Attentats_Tous_Droits_Réservés_012

Comment voyager au Sri Lanka, après les attentats ?
Les précautions à prendre:

Comme nous vous l’avions recommandé dans notre article :
« Post-attentat : Quelle est la situation sur place ? », il est important d’observer quelques précautions lors de votre voyage.

Tout d’abord :

  • Inscrivez-vous sur le fil d’Ariane.
    Le Quai d’Orsay vous informera par sms et par mail de la situation sur place et s’il y a des mesures à prendre.
  • Installez un VPN sur votre mobile, il vous permettra de suivre l’actualité, de vous connecter aux réseaux sociaux et ainsi suivre nos points infos situation et bien sûr, vous pourrez communiquer avec vos proches.
  • Enfin abonnez-vous au site d’infos Ada Derana, site officiel des informations au Sri Lanka. Vous recevrez ainsi toutes les infos sur votre mobile, notamment en ce qui concerne les couvre-feux.

Une fois sur place :

  • Gardez en permanence vos papiers d’identité avec vous.
  • Evitez les lieux de rassemblements.
  • Enfin si durant vos vacances, un couvre-feu est mis en place, il est important de le respecter scrupuleusement.L’armée n’a vraiment pas de temps à perdre et ne vous fera aucun cadeau si vous ne respectez pas ça.
  • Enregistrer les numéros d’urgence :

 

Services d’urgence

Numéro de téléphone

Ambassade de France à Colombo
Urgence

011 263 94 00
11 26 39 410

Ambassade de France : agence consulaire à Kandy
Urgence

081 555 5551
077 780 9733

Ambulance

110

Hôpitaux de Colombo

011 269 1111

Asiri Hôpital de Kandy

0814 528 800

Police

118 – 119

Police touristique

011 242 1052

Pompiers

011 242 2222

Afin de compléter cet article, nous vous invitons à lire les témoignages de Jill et Christ deux voyageurs, partis à la découverte du Sri Lanka, en avril et en mai 2019, soit quelques jours après les attentats.

Leurs récits en cliquant sur le lien ici :
Ils ont voyagé au Sri Lanka, quelques jours après les attentats.

 

Vous avez aimé cet article ?

N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux =)
Vous pouvez également aimer notre page Facebook et nous suivre sur Instagram et échanger avec d’autres voyageurs sur le groupe facebook de notre blog.

Merci pour votre soutien <3

 

5 commentaires sur “Comment voyager au Sri Lanka  après les attentats ?

  1. Pour les solutions VPN il ne faut faire attention dans son choix.
    Lorsque les états bloquent les réseaux sociaux et messageries beaucoup ne passent pas les mailles du filet.
    ExpressVPN, CyberGhost, SurfShark puis NordVPN sont les meilleurs solutions.

  2. Coucou,

    C’est un très bel article, car la sécurité en voyage est très importante.
    Bon nombre de personne n’y font pas attention en partant et se retrouve dans des situations parfois dramatiques.

    Belle journée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

    1. On a reçu tellement de questions que cet article était indispensable à mon sens, même si je ne me sens pas en insécurité, il fallait le faire.
      Après nous nous vivons ici donc notre perception est différente de ce que vous voyez en Europe et c’est normal.

      Merci pour le partage =)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.