FrançaisEnglishසිංහල

10 jours sur l’île de Java, que voir et que faire ?

Java, est une île volcanique de 128 297 km² située au centre de l’Indonésie. Elle abrite plus de la moitié de la population du pays.
L’île de Java compte pas moins de 45 volcans dont le célèbre volcan Kawah Ijen et le « super volcan » Bromo.
Une île d’une biodiversité incroyable et ses paysages volcaniques, sont tous plus beaux les uns des autres.
Dans cet article, nous vous dévoilons notre itinéraire de 10 jours sur l’île de Java, alors que voir et que faire ? On vous dit tout.

Notre itinéraire à Java

Nous ne sommes restés que 10 jours sur place et, comme vous vous en doutez, il a fallu faire des choix. 
Notre voyage a donc été séparé en deux. Nous avons commencé par découvrir les deux plus célèbres volcans puis nous avons traversé l’île en train afin de rejoindre la ville de Yogyakarta.

Yogyakarta est réputée pour ses richesses culturelles et ses arts traditionnels. Elle est également un excellent point de départ pour visiter les nombreux temples et notamment Borobudur.

On ne vous le cache pas, ce voyage a été l’un des plus beaux que nous ayons faits.
Nous revenions tout juste de Bali, que nous avions également adoré. L’Indonésie est un pays extraordinaire que nous vous conseillons vivement de découvrir.

10 jours sur l’île de Java, que voir et que faire ?

10 jours sur l'île de Java, que voir et que faire ?

Le kawah ijen

Un des volcans les plus célèbres d’Asie.
Situé à 2 380 mètres d’altitude, il abrite le lac le plus acide au monde, offrant un spectacle unique, que ce soit en journée ou la nuit.
Tous les jours, des mineurs se livrent à une véritable prouesse technique.
En effet, chaque matin, parfois même deux fois par jour, ils se rendent au cœur du volcan afin d’y extraire le soufre.
Ils répartissent alors dans deux paniers les précieux blocs de souffre, entre 70 et 90 kilos, qu’ils porteront sur leur dos jusqu’au pied du volcan.

Les porteurs de soufre
Un travail épuisant et harassant, pratiqué dans des conditions extrêmement difficiles. La majorité des porteurs n’ont que des tongs aux pieds, alors qu’il n’existe aucun véritable chemin. Des rochers et pierres jonchent la voie, rendant l’endroit escarpé et dangereux.
Les paniers provoquent de graves blessures sur leurs épaules et leurs dos. Tous souffrent de douleurs au dos et de déformation de la colonne vertébrale.
Les vapeurs émises par le volcan sont très dangereuses pour leur santé et pourtant ils ne sont équipés que d’un foulard en guise de masque.

 

La beauté du site VS les porteurs de soufre.
Le site est devenu extrêmement touristique si bien, qu’il faut l’avouer, il y a un véritable côté malsain.
L’ascension est compliquée car la route est bouchée à cause du trop grand nombre de touristes rendant le travail des porteurs compliqué.
Mais tous, tous gardent le sourire, prennent le temps de vous parler, d’échanger avec vous.
Comme une envie de s’évader dans cette longue et fatigante journée de travail.
Le lac d’acide lui est tout simplement spectaculaire.
Il est techniquement interdit de vous rendre au cratère, car, encore une fois, les vapeurs émises par le volcan, rendent l’air difficilement respirable.

Elles attaquent, les muqueuses, les yeux et la peau, il est donc indispensable de se protéger.

Si vous n’avez pas de masques, humidifiez une écharpe ou un foulard et placez-le sur votre nez et votre bouche.

Une fois au bord du lac d’acide, c’est un véritable spectacle qui s’offre à vous.
Un spectaculaire camaïeu de couleur !
Le jaune canari de la roche contraste parfaitement avec le bleu du lac !
Un spectacle grandiose.

Le Mont Bromo

Le « super volcan » est lui aussi un incontournable à visiter sur l’île de Java.

 

Comment se déroule la découverte du Mont Bromo
Tout d’abord, sachez que le must, c’est d’admirer le soleil se lever sur le volcan.
C’est The thing to do, si bien que tous les tours opérateurs de l’île et les guides le proposent.
Autant vous dire que vous n’êtes pas seuls et c’est le gros point noir de cette excursion.

La découverte du Mont Bromo se divise en 3 étapes :
La première :
–  Rendez-vous sur le volcan Penanjakan, car il possède LE point de vue idéal pour admirer le soleil se lever.
Le volcan Penanjakan, offre un panorama unique sur Bromo, sa mer de sable noir et, en arrière-plan le volcan Semeru qui est toujours actif.
La deuxième :
– La mer de sable noir.
 Vous êtes obligés de la traverser pour pouvoir accéder au volcan.
La troisième :
– Le volcan !
Après avoir traversé la mer de sable noir, vous tombez nez à nez avec le volcan. Il ne reste donc que les quelques marches à gravir qui vous sépare du sommet, pour enfin pouvoir admirer l’incroyable spectacle qui s’offre à vous.

!

Un paysage lunaire, unique et stupéfiant.

Borobudur

Le plus grand monument bouddhiste du monde !
Le temple a été oublié pendant plus ou moins huit siècles, et progressivement la végétation l’a recouvert le laissant dans l’oubli le plus total. En 1814, les colons britanniques  l’ont redécouvert et déterré.

Borobodur est une construction impressionnante qui trône majestueusement, depuis plus d’un millénaire, au milieu d’une jungle luxuriante et où la magie de ses stupas de pierre sur fond de jungle tropicale et de montagnes rendent l’endroit magique !
Une véritable terre sacrée, un lieu de pèlerinage extrêmement important pour les Bouddhistes du monde entier.
Aujourd’hui, Borobudur est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco c’est, sans aucun doute, l’endroit à ne pas louper.

Le volcan Merapi

Ce volcan, est considéré comme le plus actif et le plus dangereux d’Indonésie. En 2010, une violente éruption volcanique a eu lieu et de nombreuses traces de son passage sont encore visibles.
Nous sommes passés à travers des villages totalement détruits, c’est assez impressionnant.
Un petit peu plus loin, nous croisons des pelleteuses et des grues, elles creusent dans la terre et de la fumée en sort !
Oui oui de la fumée ! La dernière coulée remonte à 5 ans (nous avons fait ce voyage en 2015) et la terre était toujours chaude !

Le Palais Royal, le Kraton et le Taman Sari

Le Kraton, le palais du Sultan, est toujours habité mais certaines parties sont ouvertes au public, ce qui nous permet d’en apprendre un petit peu plus sur le passé et la culture de Java.
Chaque jour, un spectacle est proposé dans le Palais, le moyen idéal de découvrir encore un peu de tradition Javanaise.
Non loin de là, le TamanSari ou Water Castle, moins entretenu mais aussi moins touristique que le Kraton, le Water Castle est un lieu plein de charme.

Les temples de Pawon & Mendut

Nettement moins touristiques que leur voisin Borobudur, et situés à seulement 3 km de ce dernier, les temples de Pawon & Mendut sont construits en pierres volcaniques et dans la lignée de Borobudur.

Prambanan

C’est le plus grand ensemble shivaïte d’Indonésie. Il compte près de 240 temples.
Construits entre le IXème siècle et le Xème siècle, la vie des temples a été rythmée par les écroulements (merci les séismes et les éruptions volcaniques).
Redécouverts au XVIIème siècle, les temples ne seront restaurés que 3 siècles plus tard, en 1918.

Déguster un  Chap Chai

Un célèbre plat sino-indonésien, un régal !
C’est un mélange de différents légumes sautés dans un wok accompagné de riz, selon les recettes les légumes changent et certains comptent même de la viande.

Prendre le train

Pour rejoindre Yogyakarta, le plus simple, c’est de prendre le train.
Passer par le marché de Probolingo, non loin de la gare.
Un petit marché local y est installé, l’endroit parfait pour acheter des fruits.
5 heures de train, il faut bien faire des provisions !

Malioboro Street ou les Champs-Élysées de Yogyakarta

Flâner dans les rues de Yogyakarta est compliqué !
C’est une ville très bruyante, très polluée et la circulation y est vraiment difficile, de plus la pauvreté est présente à chaque coin de rue.
Seuls les « Champs-Elysées » restent praticables bien que cette artère soit aussi bondée.
La rue Malioboro consiste en un enchaînement continu de boutiques et de stands de marché.
On y trouve quelques souvenirs, mais aussi et surtout des vêtements. La spécialité de Java est le batik, un beau tissu aux reflets dorés que beaucoup d’Indonésiens portent sous la forme d’élégantes chemises.
Qui dit « Champ-Elysées » dit prix élevés !
​Pensez à négocier !

On espère que notre article 👉 “10 jours sur l’île de Java, que voir et que faire” vous a plu.

Pour terminer en beauté, on vous laisse sur ces belles images du volcan Bromo 🥰

Vous avez aimé cet article ?

N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux 🥰

Vous pouvez également aimer notre page Facebook, nous suivre sur Instagram et échanger avec d’autres voyageurs sur le groupe facebook du blog.

Vous pouvez aussi vous abonner au blog en cliquant sur le bouton juste en dessous afin d’être averti(e) dès qu’un nouvel article sera publié !

Merci pour votre soutien 

Commentaires:

  • 10 janvier 2019

    Un sacré voyage que vous avez fait. J’avoue que j’aimerais faire des randonnées mais bon, un petit kilomètre et je vais sortir ma ventoline 😉
    En tout cas, merci beaucoup pour ce partage de voyage qui nous permet de voir plus loin que chez nous.

    Répondre
    • 10 janvier 2019

      Un de mes plus beaux voyages, mais j’avoue ne pas avoir quitté ma ventoline non plus durant les treks =p
      Les joies de l’asthme =)

      Répondre
  • 10 janvier 2019

    Je rêve vraiment de visiter l’Indonésie depuis quelques années et ton article me donne encore plus envie de la visiter ! Les paysages de volcans sont à couper le souffle !!

    Répondre
  • 10 janvier 2019

    j’ai vraiment enviede visité, les photos sont magnifiques et vous donnez vraiement envie. Après à voir sur quel wish liste je vais mettre la destination^^

    Répondre
  • 10 janvier 2019

    Oh wow, le passage sur Mont Bromo, ça a l’air fou!
    La vue a l’air à couper le souffle!

    Répondre

Poster un commentaire

AUTRES ARTICLES:
×

Table des matières

×

Table des matières

×

Table des matières

×

Table des matières

Abonnez
vous

Ne manquez plus les dernières actualités du Sri Lanka et du blog Un Passeport en Cavale et soyez avertis dès la publication d’un nouvel article. Vous pourrez-vous désabonnez à tout moment.
* Pas de spams, c’est promis 😉